Une situation équivoque



Bruno : C’est vraiment équivoque comme situation. Si on prend les huiles essentielles en même temps que les médicaments conventionnels, on ne sait jamais lesquels ont été efficaces et dans quel pourcentage.

Antonia : Ça veut dire quoi, équivoque ?

- Équivoque ? C’est quand la situation n’est pas claire, qu’on peut interpréter de plusieurs manières. Alors, on se sent dans le brouillard. Tu en connais, toi, des situations équivoques ?

- L’autre jour, maman a demandé à papa d’aller chercher de la crème fraîche à Francprix, il a ramené du fromage blanc ! Il est à côté de la plaque !

- Oh ! Le vilain !

- Toi aussi, tu es à côté la plaque, parfois.

- Moi ?

- Oui, toi !

- Qu’est-ce que j’ai fait encore ?

- Tu racontes à tout le monde que Mina se relève la nuit pour manger du foie gras et nous, on n’aime pas ça ! À cause des oies.

- C’est pas vrai ! C’était du pâté le cerf, celui que Sandra a apporté !

- Oui, mais tu l’as dit !

- C’était pour faire plus gourmand ! On peut plus rien dire dans cette maison…

Mais attention, il ne faut pas confondre l’équivoque avec l’aboulie. L’aboulie, c’est quand on n’arrive pas à se décider, qu’on tergiverse pendant une heure comme l'âne de Buridan.

- Ça, c’est Matilda !

- Qu’est-ce qu’elle a fait encore, celle-là ?

- Elle a rien fait, justement ! Chaque matin, c’est pareil, elle sait pas comment s’habiller. Elle dit qu’elle a rien à s’mettre. Elle essaye quelque chose et puis ça ne lui plaît pas.

- Remarque, il y a aussi le défaut inverse, c’est la suractivité. C’est les gens qui fatiguent tout le monde parce qu’ils veulent toujours qu’on entreprenne mille choses.

- L’autre jour, Faustine voulait absolument qu’on fasse une partie de water-polo alors que l’eau était gelée. Ou alors, elle invente toujours des jeux nouveaux quand on a envie de caresser le chat.

- Elle est terrible ! Il y a encore une autre maladie, c’est la procrastination, les gens qui disent toujours demain, et puis demain, ils disent encore demain, et ainsi de suite. Tu en connais des gens comme ça ?

- Maman elle est comme ça !

- Tu pourrais me donner des exemples ?

- Quand on lui demande des frites, elle dit toujours demain !

- Quelle malchance ! Mais tu n’as pas d’autres exemples ?

- Elle m’avait acheté des petits personnages d’animaux sur Le Bon coin. Ça fait quinze jours qu’elle doit aller les chercher et qu’elle n’y va pas. Et puis aussi, je voulais qu’elle m’achète un bouée Donut, je l’attends toujours !

- C’est quoi, une bouée Donut ? - C’est une bouée, mais qui ressemble à du chocolat avec des pépites de noisette dessus.

- Quelle famille ! Qu’est-ce que tu veux, on ne choisit pas… Il faut faire avec.

Mes autres billets
Tag Cloud