Trois remarques pour la rentrée des profs d'histoire



Ma première remarque, c'est que les caricatures obscènes du prophètes ont deux sortes de partisans, les xénophobes d'extrême-droite et les laïcistes, à gauche, pleins de rigidité et de haine pour toutes les religions. Bien sûr, ces deux catégories de personnes se détestent. Montaigne a consacré tout un Essai à montrer que souvent, les deux bouts d'un bâton se touchent, comme par exemple la glace qui finit pas brûler. Ainsi, les xénophobes identitaires et les salafistes de la laïcité ont en commun une vision étriquée, leur manichéisme, leurs certitudes confortables et faciles, la manie de faire des boucs émissaires.


Si je m'adressais au moment où j'écris à des élèves de quatrième, je n'irais surtout pas leur raconter, caricatures obscènes à l'appui, que la laïcité, c'est la haine des religions et le droit d'offenser l'autre. Je leur dirais au contraire que la laïcité, c'est la fraternité entre les diverses religions et entre les croyants et les non-croyants. Je ne crois pas que j'offenserais les élèves incroyants en rappelant que le judaïsme, le christianisme et l'islam se reconnaissent dans le prophète Moïse et dans ses Dix commandements qui disent : Tu ne tueras pas ! (et aussi tu ne voleras pas, tu ne feras pas de faux témoignages, tu honoreras ton père et ta mère, tu éviteras d'envier ton voisin et de vouloir lui piquer sa femme, son âne, sa bassine ou son ordinateur).


Ma troisième remarque est empruntée à l'incroyable Imam interrogé ce lundi matin par Adèle Van Reeth sur France-Cul. J'avais posé mon i-phone par terre pour planter mes deux pruniers. Il disait à peu près ce que je viens d'écrire à l'instant, mais avec quelle éloquence ! Je vous conseille de le réécouter en podcast, mon cher lecteur. À un moment, Adèle lui a demandé si, quand même, les musulmans n'étaient pas trop défavorisés en France aujourd'hui. Il s'est carrément mis en colère ! Il faut arrêter avec ça ! C'est trop facile de toujours accuser l'autre ! Les musulmans, en France, ils ont la liberté d'expression, l'école et la santé gratuites et les allocations familiales. Voyagez un peu ! Sortez de chez vous ! Allez voir au Maroc, en Algérie, en Égypte, en Syrie, en Iraq, etc., etc. Il n'y a pas un seul pays musulman où le peuple a le quart de ce qu'il a en France. J'aurais pas osé le dire, mais si c'est un Imam qui le fait...

Mes autres billets
Tag Cloud
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Google+ Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now