On nous parle d’in-ter-sec-tio-na-li-té…


Quel monstre, in-ter-sec-tio-na-li-té ! Vous vous rendez-compte ! Moi qui refuse les mots de plus de trois syllabes... Qui a osé forger sans trembler un mot de sept syllabes pour nous dire qu’il y avait des personnes qui cumulaient tous les handicaps : être femme, pauvre, de couleur et LGBT ?

Hier, j’ai assisté à l’installation dans le Temple de Septfonds de la Marianne des Francs-Maçons fondue en 1848. Il y a déjà à Toulouse une Vierge noire, mais là, c’est une Marianne noire. En réalité, c’est un bronze vert, mais elle a nettement des traits africains. Elle est donc noire + femme + esclave (elle porte encore la tunique des esclaves antillaises). J’ignore son orientation sexuelle, mais j’ai admiré ses beaux seins dénudés comme ceux de La Liberté guidant le peuple de Delacroix. Le mouvement Femen, lui non plus, ne date pas d’aujourd’hui.

Comparées à notre triste XX° siècle, les années 1830 et 1840 sont d’âge d’or de la politique et de la pensée française. En 1848, en plus d’être féministes et d’avoir aboli l’esclavage, les socialistes républicains, ont jeté les bases de la Sécurité Sociale et de la législation du travail. Évidemment, en juin, ils ont été massacrés à coups canon par Cavaignac : un vrai bain de sang ! 6000 victimes ! Trois fois les Tours jumelles ! Et comme si ça ne suffisait pas, Marx a étouffé la voix des survivants en disant que c’étaient des braves gens sans doute, mais des utopistes, des romantiques, des sentimentaux. Pas scientifiques ! On a vu ce qu’il a fait, lui ! Oui, le XX° siècle a été un siècle perdu en matière de Révolution. Heureusement que de Gaulle en 1945 s’est inspiré de 1848 et pas de l’URSS : droit de vote des femmes, Sécurité Sociale, le Plan, bientôt la décolonisation.

Eh bien, les Francs-Maçons ont la mémoire longue en notre siècle d'ingratitude envers les Pères fondateurs de la République.En 1848, en plus d’être féministes et d’avoir aboli l’esclavage, les socialistes républicains, ont jeté les bases de la Sécurité Sociale et de la législation du travail. Évidemment, en juin, ils ont été massacrés à coups de canon par Cavaignac : un vrai bain de sang ! 6000 victimes ! Trois fois les Tours jumelles ! Et comme si ça ne suffisait pas, Marx a étouffé la voix des survivants en disant que c’étaient des braves gens sans doute, mais des utopistes, des romantiques, des sentimentaux. Pas scientifiques ! On a vu ce qu’il a fait, lui ! Oui, le XX° siècle a été un siècle perdu en matière de Révolution. Heureusement que de Gaulle en 1945 s’est inspiré de 1848 et pas de l’URSS : droit de vote des femmes, Sécurité Sociale, le Plan, bientôt la décolonisation.

Mes autres billets
Tag Cloud