Liberté d'expression et connerie !



Non, ça ne va pas, mais alors pas du tout ! Je suis choqué ! Ce n'est pas parce qu'un crime monstrueux a été commis qu'il est permis d'être bête à ce point. Je ne décolère pas.

Représenter Mahomet ou Jésus ou Moïse ou qui vous voudrez à poil, à quatre pattes comme un chien et une plume dans le cul, c'est absolument contraire à la laïcité. La laïcité, c'est la neutralité de l'État et le respect de toutes les croyances. On est tout à l'opposé et le pire, c'est que tout le monde trouve ça normal au nom de la liberté d'expression.

C'est comme si on disait à des enfants qu'il ne faut pas dire de gros mots et que pour leur faire bien entrer dans le crâne tous les mots qu'il ne faut pas dire on leur cornait aux oreilles : con, putain, pédé, bordel, etc., etc.

Là c'est pareil : pour dire que sous la République le blasphème n'est pas un délit, on donne des exemples, avec à l'appui les images les plus obscènes qu'on puisse trouver. Allez-y les garçons et les filles. Y a pas de mal à ça ! Et tout le monde trouve ça normal !

Sauf que nous voilà dans le pétrin, grave, comme si la Covid ne suffisait pas. On se retrouve en plein manichéisme avec une majorité de moutons bêlants "La liberté d'expression ! La liberté d'expression !" face à quelques fondus munis d'un couteau de boucher et qui risquent de faire école, eux aussi, si je puis dire.

Je ne suis pas spécialement musulman, mais je suis choqué. Qu'on caricature Ben Laden et tous les terroristes du monde, comme Plantu sait très bien le faire, bravo ! Mais pas les sages et les prophètes dont on scandalise les fidèles ! Point n'est besoin d'avoir lu Girard pour savoir que la violence engendre la violence. Résultat, les profs de collège vont trembler dans leur culotte et n'oseront plus enseigner la shoah, l'évolution des espèces ni même la laïcité...

On a trahi le fondateur de notre école, Jules Ferry, qui disait dans sa célèbre Lettre aux instituteurs du 17 novembre 1883 au sujet de l’éducation morale et  civique : Cette morale doit être commune.Vous n’avez à enseigner, à proprement parler, rien de nouveau, rien qui ne vous soit familier comme à tous les honnêtes gens. Demandez-vous si un père de famille, je dis un seul, présent à votre classe et vous écoutant, pourrait de bonne foi refuser son assentiment à ce qu’il vous entendrait dire. Si oui, abstenez-vous de le dire ; sinon, parlez hardiment.

Camus disait que si la justice ça consistait à mettre des bombes dans les autobus, alors, il préférait sa mère. Moi, devant la conception de la laïcité dont tout le monde se prévaut, je retourne à mes oliviers.

Mes autres billets
Tag Cloud
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Google+ Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now