Le plus ancien des animaux domestiques



J'avais juré qu’on ne m’y reprendrait plus. Me voilà repris ! Cet après-midi aura lieu la soutenance de thèse de Minsu sur Houellebecq entre Nietzsche et Schopenhauer. J’avais accepté de la diriger, il y a cinq ans, et voilà une semaine que je suis attelé, en alternance avec la repeinture de nos tables et fauteuils de jardin marquées de points de rouille, à lire ce pavé pour savoir si la vie vaut la peine d’être vécue, comme dit le premier qui défend le droit du plus fort, ou si elle n’est que souffrance, comme dit le second qui ne voit de salut que dans la compassion et dans l’art. Ah, les philosophes ! Voilà trente ans que Marcel Mauss m’a fait comprendre que toute sagesse consistait dans la navette des dons et des contre-dons qui permet de faire la meilleure synthèse possible entre égoïsme et altruisme. Heureusement, Minsu est un excellent garçon venu de Séoul, qui a très bien travaillé et les citations de Houellebecq, bien choisies, me divertissent fort.

Nietzsche tire à boulets rouges sur le christianisme, sur le socialisme et sur le romantisme, ces idéologies de losers et de geignards. Ça, je le savais. C’est imbuvable mais son analyse du ressentiment est fort pertinente. C’est vrai, les vaincus ne pensent qu’à se venger. Toute bonne psychanalyse commence par là. Voyez Poutine, ce frustré, voyez votre voisin de palier et tous les beaufs de la terre.

Ce que j’ai appris à la lecture de la thèse, c’est que Nietzsche est un défenseur sans états d’âme du patriarcat. Le mariage d’amour est pour lui une niaiserie sentimentale sur laquelle on ne peut rien construire de solide. « Le mariage doit être fondé sur l’instinct sexuel, sur l’instinct de propriété et sur l’instinct de domination. Il s’agit de sélectionner une race et de transmettre un patrimoine." « Le premier et le plus ancien des animaux domestiques est la femme, écrit bravement Nietzsche. » Ce sont les femmes qui ont inventé l’amour, une ruse pour subjuguer les mâles.

Houellebecq est un disciple de Schopenhauer mais dans Soumission, on voit bien qu’il a chargé l’islam d’appliquer le programme de Nietzsche en France. Il faut restructurer la famille ! Les femmes au foyer ! Houellebecq est donc anti-féministe. Ça ne veut pas dire qu’il est misogyne. Il est au contraire misandre et place les femmes bien au-dessus des hommes en raison de leurs capacités d'amour et de dévouement.

Mes autres billets
Tag Cloud