Houellebecq s’est trompé de cible


Houellebecq a trop lu de science-fiction quand il était petit et il y a toute une partie de ses romans qui est franchement casse-pied. Dans Les Particules, il faudrait retirer 100 pages sur la reproduction de l’humanité par clonage et dans La Possibilité d’une île, il a récidivé avec une absurde secte raëlienne. Maintenant, dans anéantir, il a imaginé on ne sait quel complot satanique qui provoque des explosions sur la planète selon le tracé d’un mystérieux pentagramme. Cela n’a aucun sens et ne se rattache pas à l’intrigue principale. Ça avait pourtant bien commencé avec l’explosion d’un porte-container chinois. Il n’avait qu’à attribuer l’attentat à des terroristes islamistes et continuer sur la lancée. C’était emballé. Ça nous aurait bien arrangés, nous Européens, que les Chinois et les islamistes s'arrangent entre eux. On aurait juste été spectateurs. D'ailleurs, ça finira sans doute par arriver car les Chinois ne se font pas que des amis le long de la Route de la soie et dans une Afrique qu’ils sont en train de coloniser.

Quand j’ai dit ça l’autre jour, Paul m’a fait remarquer que ça nous retomberait dessus car nous serions privés d’approvisionnement. Tant mieux ! Ça obligera à réfléchir sérieusement à la transition écologique...

Je n'dis pas qu’il faut tuer des gens, au contraire. Mais plutôt que de massacrer de pauvres innocents sur les marchés, les terroristes feraient mieux de s’attaquer à la mondialisation ultra-libérale. Ils pulvériseraient des signes ostentatoires de richesse comme les yachts de 20 mètres de long que les touristes viennent admirer en quai de Saint-Tropez ou la piste de ski climatisée du Qatar (50° en juillet). Il paraît qu’on a mis des chaufferettes au bas des pistes pour qu’on ne se gèle pas les pieds en attendant les remontées. Ça remettrait pas mal de pendules à l'heure. Et puis le Coran est un hymne à la beauté de la création. Je suis sûr qu'Allah apprécierait qu'on prenne la défense de la grande nature.

Tu peux revoir ta copie, mon cher Michel.



Mes autres billets
Tag Cloud