Honneur aux Sikhs et à leur magnifique religion !


Je ne connaissais guère les Sikhs que par leur sabre et leur majestueux turban et j'ai été fort émerveillé par un article du dernier Monde qui m'apprend que cette communauté a pour religion le bénévolat et l'assistance aux infortunés. Ils sont venus au secours des musulmans persécutés par les Hindous, au secours des agriculteurs qui manifestaient et, maintenant, au secours des victimes du Covid. Leur temple de Delhi a été transformé en hôpital : 400 lits, ambulances, 10 médecins, oxygène. Des cuisines de rue pour les sans-abris. Quelle communauté admirable (2 %) où on consacre 10 % de son budget aux autres au lieu de se hérisser dans son identité, dans son bon droit et dans son ressentiment.

Du coup, j'ai un peu cherché sur Wikipédia et j'ai découvert que le sikhisme est une religion récente apparue au XVI° siècle. Ils sont monothéistes mais admettent toutes les religions. Celui qui croit que sa religion est meilleure que celle des autres n'est qu'un vaniteux. Tac !

« Il n'y a ni hindou et ni musulman", disait le gourou Nanak. Ça me rappelle Saint Paul qui disait : "ll n'y a ni juifs ni grecs, ni hommes ni femmes, ni libres ni esclaves ; vous êtes tous frères en Jésus-Christ".

C'est vrai, à la fin ! À l'époque de la mondialisation, comment quiconque peut encore soutenir que Dieu lui a chuchoté à lui seul par une sorte de traitement de faveur, et que les autres sont des idiots ?

Les Sikhs contestent le système des castes, disent que le paradis et l’enfer n’existent que dans ce monde, et ne s'intéressent qu'à la morale de la fraternité.




Mes autres billets
Tag Cloud