Demain, j’enlève le haut


Hier, nous avons invité Pierre Berville à l’apéro, vous savez l’excellent auteur de La Ville des ânes que je vous ai déjà recommandé (achetable seulement sur Amazon). C’est lui qui a inventé la pub Demain, j’enlève le haut. Il nous a raconté comment, venue d’Amérique pendant les 30 Glorieuses, la pub nous avait conditionnés à croire que les chips, la purée mousseline et les produits cosmétiques/détergents, etc., existaient vraiment au même titre que les melons ou les patates. Maintenant, tout le monde y croit. La preuve, c’est qu’on en achète tous les jours. Enfin nous, on achète le plus possible des produits de base.

Sur ce, on a mis un film iranien qui se passe dans des villages de la montagne. Pas de bitume. Les rues en terre avec des cailloux partout. Les maisons pareil. Les murs sont en terre, à l’intérieur comme à l’extérieur. Les habitants sont propres. L’hospitalité, l’honneur et la religion sont la grande affaire. Quand un étranger se présente, la première des choses est de lui servir une petite collation sur un plateau. Pour faire le thé, un petit réchaud suffit, placé à même le sol. Et voilà !

Il paraît que Macron a dit qu’il faudrait économiser l’énergie cet hiver. Si c’est lui qui le dit, c’est sérieux, vu que jusque-là, son credo, c’était la croissance. Et si on économise l’énergie, on économise sur tout puisqu’il y a de l’énergie dans le plus léger paquet de cigarettes. Ce qui est drôle, c’est qu’on ne sait pas très bien s’il faut économiser à cause de la guerre en Ukraine ou par écologie. Je dis que c’est drôle parce qu’en principe, c’est contradictoire : on voudrait bien griller toujours plus de gaz et de pétrole mais il faudra faire attention parce qu’il n’y en aura pas assez. Mais du coup, ça arrange l’écologie qui dit la même chose pour des raisons inverses : il faut réduire la conso parce qu’il y a trop d’énergie, c’est-à-dire de CO2.

C’est comme la démographie : pour la première fois, il paraît que la population mondiale n’a pas augmenté en 2022. Excellente nouvelle et j’espère qu’en 2023, elle va même baisser. Sauf que c’est à cause du Covid. Ce que je me dis, c’est que ce qu’elle ne fera pas par vertu, l’humanité risque bien de le faire à coups de pieds dans le… On enlèvera le haut. Et même le bas !

Mes autres billets
Tag Cloud