Défendre la civilisation occidentale ?


Attention, c'est un piège !!! Je sais bien, mon lecteur que si ce titre vous a attiré, c'est par une curiosité malsaine. Là, Bruno va se trahir et révéler au grand jour ses a priori réactionnaires. Seulement, attention, la chose pourrait bien se retourner contre les accusateurs systématiques. À piège, piège et demi ! Le mot civilisation n'est-il pas un mot miné que personne n'emploie plus, sauf à l'extrême droite ? Pourquoi ? Ça fait raciste d'enfermer quelqu'un dans une civilisation. Les Arabes sont comme ci, les Noirs sont comme ça, etc. Et, évidemment, les Européens blancs, mâles, hétéros et vaccinés sont beaucoup mieux que tous les autres réunis... Voilà ce qui se dénonce sur l'autoroute de la pensée et c'est vrai qu'il n'y a rien de plus détestable que de se faire tailler un costume mal ajusté, un uniforme standardisé trop grand pour certains, et ça flotte de partout, trop serré pour les autres, les poignets et les chevilles dépassent.

Donc, exit la notion de civilisation, surtout en parlant de l'Europe parce que l'Europe qui s'est prise pour un modèle universel est au contraire une accumulation de dominations : domination des mâles sur les femmes, des hétéros sur les homos, des riches sur les pauvres et des blancs sur les colonisés.

C'est tellement vrai !

Alors la cause est entendue ? Non, elle n'est pas entendue du tout ! Et c'est pour ça que je parlais d'autoroutes de la pensée en bon écolo.

Primo, les civilisations existent, en tout cas tant que la mondialisation ne les a pas entièrement ravagées et c'est plutôt des hommes sans civilisation, à l'état de nature, qu'on ne trouvera pas sur notre planète, et ce sera de vrais barbares. Secondo, toutes les civilisations ont leur grandeur. Je suis pour les autoroutes : ça fait gagner tellement de temps, si ça permet de combattre efficacement le machisme, le racisme et l'exploitation de l'homme par l'homme, comme disaient les saint-simoniens en 1825. Mais, personnellement, je défends le droit à clignoter, à prendre une bretelle de sortie à emprunter les routes départementales, à visiter les villages de douce France et à admirer tous ces paysages et ces monuments typiquement français que sont la séparation des pouvoirs, les cafés où les hommes et les femmes aux bras nus se côtoient en tout bien toute honneur, les droits de l'homme, la musique symphonique, la Sécurité sociale, la littérature, la passation du pouvoir sans bain de sang, la législation du travail et bien d'autres choses encore (prononcer chozezencore avec la liaison, s'il vous plaît)...

Mes autres billets
Tag Cloud