Combien y a-t-il de peuples élus ?



J'ai trouvé la réponse hier en prenant mon bain (après 2 mois à la campagne, il le fallait bien, pour la nouvelle année), un volume des œuvres en prose de Péguy à la main, exercice un peu dangereux, je sais. Qu'est-ce que je lis à la page 444, Pléiade, tome 2 ? Péguy dit qu'il y a quatre peuples élus, dans l'Europe de 1906 s'entend. Premier peuple élu : le peuple hébreu avec son sens de la continuité terrestre. Deuxième peuple élu : le peuple hellène avec son sens de la cité démocratique. Troisième peuple élu, la chrétienté avec son idéal de cité céleste. Quatrième peuple élu, le peuple français qui prit la Bastille, proclama les Droits de homme et les exporta en Europe et dans le monde.

Vous avez remarqué au passage, mon lecteur, que Péguy a zappé les deux Rome : la Rome antique beaucoup trop brutale et utilitariste et la Rome pontificale beaucoup trop catholique dans le sens pénible.

Plusieurs remarques : 1- Ces peuples sont extrêmement différents mais méritent le nom de peuples, ou de civilisations, ou de mondes parce qu'ils possèdent chacun un principe directeur qui unit leurs membres. Il est relativement secondaire que ce principe soit orienté vers le ciel ou vers la terre pourvu que l'individu ne soit pas abandonné à sa solitude. L'important est d'avoir un idéal partagé.

2 - Par opposition, le monde moderne dominé par l'individualisme et l'argent n'est pas un vrai monde, c'est une poussière d'atomes en concurrence les uns avec les autres. C'est que l'élan de 1789 et surtout de 1792 est retombé, ou a été trahi par la bourgeoisie. C'est pour ça que Péguy, qui peut sembler bien traditionaliste et qui l'est en effet, se réclama du socialisme avant que ce dernier ne soit lui-même confisqué par le marxisme.

3- Alors que presque tous les socialistes, Marx compris, furent antisémites, Péguy était philo-sémite.

3- Quatre peuples élus ex aequo, ça ne fait pas un peu beaucoup ? Si tout le monde est élu, alors ça ne veut plus rien dire ! Pierre Leroux disait, avec un humour semblable, mais qui en dit long, que, bien sûr, Jésus était le fils de Dieu, même le meilleur des fils de Dieu, mais qu'en réalité nous étions tous des fils de Dieu... En fait, tous les peuples ont eu tendance à se croire supérieurs et exceptionnels. Aujourd'hui, il faut être plus raisonnable mais il n'empêche que l'héritage européen a été marqué par des périodes grandioses dont nous avons à nous prévaloir sans vouloir faire de peine à personne et sans nier, l'originalité des synthèses anglaise, allemande, espagnole, italienne, etc. On parlera une autre fois des autres continents.


Photo : vu aux Matériaux d'antan à Célony. (si quelqu'un veut me faire un cadeau...)


Mes autres billets
Tag Cloud
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Google+ Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now