Camus est-il moderne ?


- Bono : Tiens, aujourd’hui, j’ai fait des carottes râpées avec beaucoup d’huile d’olive. Mélange bien ! - Antonia : J’adore ! Bono, on pourra partir un peu plus tôt à l’école tout à l'heure? J’aimerais bien voir Lili Rose avant de rentrer. - Si tu veux. - Et toi, tu fais quoi, Bono, cet après-midi ? - Moi ? Je fais une conférence zoom avec mes copains de Old’up. C’est sur Albert Camus. Tu connais Albert Camus ? - Il a sa tombe à Lourmarin. - C’est le plus populaire des écrivains modernes. - Ça m’étonnerait. Il est mort depuis longtemps et tes amis, ils sont tous vieux ! - Eh, espèce de petite morveuse ! Respecte un peu ceux qui te nourrissent ! - C’est vrai, quoi, Bono… Le XX° siècle, c’est pas moderne ! - Ignorante ! Tu sais même pas ce que ça veut dire, moderne. Tu mélanges moderne et contemporain. La modernité, ça commence il y a 4 siècles, à la Renaissance, quand on s’est mis à critiquer la société théologico-féodale. On n’a pas attendu les mouflettes de l’école élémentaire pour être moderne. Tu sais quand on a inventé la machine à vapeur au moins ? - Heuh… heuh… - En 1780 ! Avant la Révolution. - Je sais ! C’est James Watt ! - Et l’ordinateur ? - C’est l’armée ! - Oui : au XX° siècle. Alors, tu vois, on n’a pas eu besoin de toi, de Lili Rose et de toutes tes petites copines grandes comme trois pommes pour être moderne. Et Picasso, il est pas moderne, peut-être ? Non, mais quels becs-jaunes ! - Mais, Bono, la machine à vapeur, on aurait peut-être mieux fait de pas l’inventer. - Pourquoi ? - À cause du bilan carbone. - Bon, d’accord, mais tu ne vas quand même pas juger 4 siècles d’histoire humaine et toute l’aventure de l’Occident depuis Christophe Colomb du haut de tes onze ans ! - Et les avions aussi, on aurait mieux fait de pas les inventer. Ils polluent aussi ! Et les voitures et les camions ! Et la bombe atomique, tu trouves que c’est une bonne idée ? - Tu n’as pas tout à fait tort… Mais tu sais ce qu’il a dit, Camus ? - Non. Qu’est-ce qu’il a dit ? - Dans son discours de Stockholm, il a dit qu’au lieu de vouloir refaire le monde, on ferait mieux de l’empêcher de se défaire. - Ça, c’est très moderne. - Je dirais plutôt anti-moderne.

Mes autres billets
Tag Cloud