Trois jours de mistral, le virus et le gouvernement, on n'en peut plus !



Mon deuxième café, c'était hier après midi à Lourmarin. Cette fois, la terrasse était comble. Ma voisine était très fâchée : Trois jours de mistral, le virus et le gouvernement, on n'en peut plus !

J'ouvre le journal et qu'est-ce que je vois ? Grâce à l'archéologie aérienne, on a découvert un sanctuaire maya géant en pleine jungle mexicaine, un tumulus de 1km 400 de long, autant dire d'ici à Cucuron, de 400 m de large et de 10 à 15 mètres de haut, soit 4 millions de mètres cubes d'argile ! Vous vous rendez compte, mon lecteur, les millions de couffins qu'il a fallu charrier pendant des années pour élever un tel monticule.

Que de la terre, oui, mais dont la masse nous rappelle que l'homme moderne est bien autre que l'homo religiosus de partout et de toujours !

Autre constat de non moins grande conséquence : aucune structure pyramidale dans ce site. Que des lignes horizontales, ce qui suggère une société communautaire. La verticalité est la marque d'une société hiérarchique, comme les tombeaux pyramidaux olmèques ou égyptiens.

Les constructeurs de ce sanctuaire était des mangeurs de maïs comme en témoignent les meules qu'on a retrouvées, qui devaient rendre un culte aux divinités de la terre. Ils avaient donc fait leur révolution néolithique, mais avaient conservé leurs anciennes structures communautaires. Une société sans esclavage et sans patriarcat ! C'est pourtant ainsi que l'humanité a vécu pendant la plus longue durée de son histoire. Du grain à moudre pour nos politiques...



Mes autres billets
Tag Cloud
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Google+ Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now