• Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Google+ Icon

Un dimanche à la campagne

November 24, 2019

 

Il pleut sans discontinuer depuis plusieurs jours et Michèle s'est cassée la rotule. Ça ne nous a pas empêchés d'aller à la campagne. En passant à Cadenet, je lui ai acheté Idéat et Côté Sud, on a mis le clim et elle n'a pas quitté son canapé de deux jours, jambes allongées et mains occupées à feuilleter.

Moi, elle m'a envoyé au garage bien venté et bien humide. J'ai passé ma vilaine tenue de travail. D'abord tout ranger car après la cueillette des olives, on avait tout laissé en l'air, filets, cageots et le reste, paniers, vélos, jouets, fauteuils, outils, etc. Ensuite, sous la pluie fine, démembrer trois palettes, disquer tous les clous et bien ranger les planches : ça servira pour la cabane...

Le plus dur restait à faire : au Pigeonnier, les appuis de fenêtre étaient restés en plâtre, à l'intérieur, salissants et marqués par l'humidité, surtout à l'est. Cette fois, elle a usé de certains arguments auxquels aucun homme ne peut résister et j'ai dû me soumettre, tel Hercule aux pieds d'Omphale, j'aurai à vous en reparler, mon cher lecteur de petite culture. Il me restait des chutes de marbre de précédents chantiers. J'ai tant calculé, dessiné, disqué, meulé qu'au bout du jour, j'ai réussi à confectionner deux appuis de fenêtre. Vous pouvez compter l'assemblage que j'ai mis sur la photo : il y a 9 pièces à ce puzzle en forme de trapèze, encore le système D.

 

 

- Ça sera beau, tous ces petits morceaux assemblés à la diable ? Tu ne préfèrerais pas qu'on fasse couper un beau marbre ?

- Justement a protesté Michèle : il faut qu'on sente la main de l'artisan. L'heure est au recyclage. On ne parle que de ça dans Idéat. Maintenant, on réhabilite les anciens bâtiments au lieu de les démolir. Le flambant neuf, c'est dépassé, décroissance oblige. Pareil pour ta veste. Tu vas me la donner pour que je la mette à la machine. J'étais couvert de poussière de marbre de la tête aux pieds. En réalité, c'était la vieille veste de Daniel, vraiment une veste à tout faire, poches crevées, dont il avait remplacé les boutons par des bouts de fil de fer adroitement ajustés.

- Mais qui va la mettre ?

- Moi, tu vas voir, je vais la mettre pour sortir.

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Mes autres billets

Le baiser de la Tosca

8 Dec 2019

1/10
Please reload

Tag Cloud
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now