• Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Google+ Icon

Qu'est-ce qu'elle a ma gueule ?

December 28, 2018

 

Que faire dans le métro à moins qu'on ne dévisage ses voisins ? Mais on n'a le droit d'aviser qu'une seconde à peine les personnes qui sont autour de soi. Un regard prolongé serait une provocation ou une invitation ambigüe. On cesse donc immédiatement d'accommoder pour prendre un regard vide ou fixé sur le plafond / ses pieds. Et pourtant, quelle galerie ! Pas besoin d'aller dans les musées !

Alors, quelquefois, après avoir détourné les yeux, j'y reviens à la sauvette, afin de percer à jour le mystère de la glande pinéale, cette glande minuscule en forme de pomme de pin, comme son nom l'indique, placée à l'arrière du cerveau au dessus de l'aqueduc de Sylvius. Elle n'a pas de symétrique comme les autres organes car elle est, comme chacun sait, le passage secret par lequel l'âme infuse dans le corps. Non sans ménager des surprises comme ces créatures mythologiques, centaure ou griffon, composées de plusieurs êtres.

Ainsi, ce gros pachyderme mafflu vautré sur son siège abrite-t-il une âme délicate et cultivée sous son regard bovin ? Cet être étrange affublé d'une tête toute introvertie et problématique porte-t-il son caractère sur son visage ou mène-t-il une vie d'artiste sans rapport avec son visage de victime ? Et cette grosse connasse, heu pardon, cette grosse pouffiasse, avec une bouteille de coca qui dépasse de son sac est peut-être celle qui m'aiderait à me relever avec un sourire compatissant si je dérapais sur une peau de banane. Et ce black au regard ouvert et rieur, en ferais-je mon ami, ou serait-il capable de me torturer avec indifférence au son des tam-tamsselon des rituels infâmes ?

Quant à cette fille parfaitement manucurée, coiffée, maquillée, à qui il ne manque aucun accessoire, avec cette taille à mourir, croyez-vous qu'elle m'ait échappé, mon lecteur qui me connaissez bien mal ? C'est elle que j'ai repérée en premier mais que j'ai gardée pour la fin. Quel miracle de la génétique a produit ce teint, cette carnation, composé ce visage si parfaitement équilibré, si délicatement dessiné ! Que vient donc faire cette créature dans nos transports en commun ? Est-elle un ange plein de bonté descendu parmi nous, comme le ferait penser son regard si pur, ou faut-il la compter parmi les infernales petites salopes dont parle Baudelaire ? Je me demande bien.

Photos : il me semble que c'est le même homme que j'ai surpris deux fois dans les rues de Paris.

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Mes autres billets

L'acide et le miel

14 Nov 2019

1/10
Please reload

Tag Cloud
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now