• Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Google+ Icon

Vernon Subutex 3

June 11, 2018

 

Vous avez aimé mes citations de Vernon Subutex 1 et 3, vous adorerez Vernon 3. Attention, la plupart de ces textes sont à prendre comme le portrait du personnage dont il reproduit les pensées.

 

- Tu connais Confucius ? Les Romains ont fait arracher l’arbre sous lequel Confucius prêchait.

-  Kiko, t’as encore écouté France-Culture ! Arrête ! Éloigne toi des livres. Sors danser. Achète une moto. 35

 

Parfois, il était assez bourré pour qu’il lui vienne l’idée de lui monter dessus et quand il réussissait à bander, elle lui mettait des coups de pied pour qu’il la laisse tranquille. 45

 

La prof : Ramasse tes affaires, va t'installer au fond de la classe et ne me dérange plus !

Le Petit frisé du troisième rang : Sinon quoi ?

La prof : Sinon, je t'arrache les yeux avec mes dents, poussin ! 52

 

Le dentiste cale un petit bout de plastique blanc contre sa mâchoire. Il l’enfonce un peu trop fort. C’est fou comme les objets paraissent gigantesques une fois qu’on doit se les mettre dans la bouche. Il faut qu’il pense à en parler à Pamela. Est-ce que quand les meufs sucent, elles ont l’impression d’aspirer l’empire state building ? 65

 

Bâtiments préfabriqués coiffés de logos criards, parkings, panneaux publicitaires plantés entre deux poteaux électriques. Architecture de la désolation. Hypermarchés, Go sport, Boulanger, Auchan, Décathlon, Jardiland, Darty. Une farandole de champignons géants au centre d’un rond-point.

Jésus déclare : À ce stade de laideur, ça doit vouloir dire quelque chose.
Mariana : Oui, on t’encule à sec.
95

 

Marie-Ange a fait les gros yeux. Genre la maternité, c'est sacré. Facile à dire pour elle qui a un mec à la maison. Parlons-en des mecs... Vas-y pour tomber amoureuse quand tu as un petit à la maison. OK, tu n’es plus jamais seule. Mais justement, tu n’es plus jamais seule. Tu niques pendant les heures d’école, alors si le mec travaille, ben, tu niques pas... En plus, Lucas aime pas les mecs avec qui elle couche. Remarque, c'est plutôt lui qui a raison : elle ramène toujours des cassos à la maison. 117

 

Vous savez, dit Sylvie, que si on s’y prend à l’avance, les billets coûtent même pas 30 euros ! 121

 

Ses ex-soupirants ne lui adressaient plus la parole du jour où ils n’avaient plus de plans sur la comète avec elle. 122

 

Elle s'était tue. Il l'avait énervée. Mais quand il avait mis les Bee Gees, elle avait abdiqué et s'était mise à chanter dans la voiture. C’est compliqué de faire la gueule en écoutant Stayin’ Alive. 124

 

À Barcelone, Marie-Ange s'est mis dans la tête de déjeuner dans l'appartement que sous-louent Pénélope et Sylvie. Tout le monde était en terrasse sous la grand parasol sur une petite place admirable de calme. Xavier avait déjà repéré la carte des fritures qu'il allait demander lorsque ces dames, subitement, ont décidé de manger sain. Il attend avec la chienne devant une supérette tenue par des Pakistanais. Il observe les gens à l'intérieur, immobiles devant un mur de beurre et de crème. On leur mettrait l'œuvre complète de Tolstoï entre les mains qu’ils ne tiendraient pas en place, mais, dès qu'il s'agit d'acheter un litre de lait, on obtient leur entière concentration. 137

 

Il doit être à peu près aussi crédible dans le rôle du mec détendu que si Scarlett Johansson lui disait je veux te faire une gâterie et qu’il réponde attends poupée, je vais voir si j’ai le temps. 240

 

Ne parlant pas la même langue, il fallait qu’ils communiquent  autrement qu’en discutant. 290

 

Xavier n'aime pas  les yatchs de luxe alignés de l'autre côté de l'avenue. Il les vomit, il les déteste avec une fureur délicieuse. Il n'y a qu'un seul drapeau, le même sur tous les navires, le drapeau de ceux qui ne payent pas d’impôts. Où sont ces putains de terroristes, quand on a besoin d'eux, infoutus de s’attaquer à ce qui fait vraiment chier le monde ? 140

 

[Xavier perdu dans une rave] Ces mecs-là ne l'aiment pas. Il ne les aime pas non plus. Où est le problème ? C'est vivifiant la haine. Ça aligne les chakras, comme disent les hippies du camp... parce qu'il n'attire pas que des gauchistes, comme joyeux drilles, il y a aussi des druides de tout poil. C'est extravagant le nombre de cons qu'il rassemble. Il y en a pour tous les goûts. Les obèses militants, les gouines rouges, des anarchistes grincheux, des punks universitaires, des putes politiques, des trans machos, les convaincus qu'il existe un autre degré de réalité et qu'il y a des portes pour y pénétrer, etc.

 

Ça n'intéressait pas Stéphanie. Ni les groupes de parole, non merci. C'était quoi, cet endroit ? La pièce, immense était plongée dans la pénombre. Stéphanie s'était isolée. Puisqu'on ne voyait pas précisément ce que faisaient les autres, se trouver seul n'avait pas le même caractère gênant que d'habitude. Elle s'était profondément endormie. Elle avait reconnu les premières mesures de Roadhouse blues. [...] Ensuite, elle ne se souvenait plus très bien jusqu'à se réveiller complètement. La voix de Grace Jones résonnait dans la salle. Elle percevait des cordes d'énergie se tendre et onduler d'une personne à l'autre. [...] Elle dansait. Et elle ne touchait personne, elle ne touchait pas d'autres corps, mais elle connaissait  cette sensation - elle jouissait. Ça n'avait aucun rapport avec le sexe et pourtant c'était la baise la plus incroyable qu'elle ait jamais expérimentée. Le jour s'était levé et elle dansait toujours. Un état d'euphorie douce, très particulier l'avait enveloppée pendant plusieurs jours.

 

Ah ! J'oubliais : une série est en cours de tournage sur le roman de VD. Et comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule, une nouvelle saison du Bureau des légendes commencera en septembre sur canal + !

 


 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Mes autres billets

L'acide et le miel

14 Nov 2019

1/10
Please reload

Tag Cloud
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now