La relève est assurée

Hier, Antonia a eu 7 ans. Michèle avait fini de tailler les oliviers et il restait à ramasser les branches argentées comme des écailles de poisson : Marseille en Luberon. Faustine a pris le râteau et Antonia a pris les manettes de la brouette. Je pensais qu'elle n'y parviendrait pas, mais si ! elle l'a conduite jusqu'au petit ravin sans verser et a pu répéter l'opération plusieurs fois. Le relève est assurée, me suis-je dit, en pensant à ce vigneron, à ce menuisier et à ce réparateur de tracteurs qui ont pris leur retraite à Cucuron sans trouver le repreneur à qui ils étaient prêts à laisser leurs outils et leur clientèle.

J'ai pensé aussi au distributivisme de Belloc et Chesterton que Houellebecq a placé dans Soumission, cette doctrine anglaise favorable à de petites unités de production, familiales idéalement. Ça rejoint plus ou moins l'anarchisme.

J'ai pensé enfin à Lénine qui a commencé par appliquer à la lettre le programme collectiviste adopté par l'Internationale : il a supprimé d'un trait de plume le petit artisanat, la petite agriculture et le petit commerce. Un million d'hommes sont morts de faim dans l'année...

Mes autres billets
Tag Cloud
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Google+ Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now