• Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Google+ Icon

Beau comme un camion

October 14, 2017

 

Les deux billets que j'ai déjà consacrés à l'esthétique de notre univers matériel avaient un petit côté provocateur dans leur défense unilatérale du fonctionnalisme (Le papillon, la bouteille et le panier à fumier et Éponges, cailloux, nuages et patates). Et la poésie, a-t-on peut-être pensé ? Est beau, soutenais-je, ce qui fonctionne bien. Exemples : un beau marteau, un beau tracteur ou un beau squelette. Mais avant de tordre le bâton dans l'autre sens, je vais insister.

 

Cette photo de Michael Wolf, découverte au domaine de Fontenille en compagnie de Henny et d'Alex, exprime parfaitement l'horreur produite par la compression de l'habitat dans les grandes mégapole. Cela est parfaitement fonctionnel puisqu'on entasse le maximum de gens dans le plus petit espace possible en rationalisant les déplacements et les réseaux. Là est peut-être l'aboutissement de la révolution accomplie par le Bauhaus quand il décida de faire l'économie des décorations superflues en architecture et ameublement

 

Et bien non, ce n'est pas fonctionnel du tout !!! Sauf du point de vue d'un État totalitaire, d'un gardien de camp ou d'un comptable indifférent au nombre des suicides. La première qualité d'un fauteuil n'est-elle pas qu'il soit adapté à la morphologie humaine de façon à ce que son usager s'y trouve à son aise ? Pareil pour l'architecture : le premier critère de fonctionnalité, c'est le point de vue de l'usager. La monotonie est inhumaine. L'isolement est inhumain. L'éloignement de la nature est inhumain. Je dis  mais on en dit autant des poulets de batterie et des truies qui ne peuvent se retourner, élevées sur un caillebotis entre quatre parois métalliques sans jamais voir la lumière du jour.

 

Un logement humain, c'est donc un logement qui permet à son habitant de jouir de la chaleur du soleil et de l'ombrage d'arbres, qui lui évitera l'anonymat d'un ensemble démesuré et monotone et qui favorisera les échanges  par l'existence d'espaces communs, surtout s'il vit seul comme c'est désormais le cas de 50 % des modernes.

 

Conçu ainsi, le fonctionnalisme vous sourit-il davantage ? Ou manque-t-il quelque chose ?

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Mes autres billets

D'acide et de miel

14 Nov 2019

1/10
Please reload

Tag Cloud
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now