• Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Google+ Icon

Marx ersatz

September 30, 2017

 

 

Je croyais en avoir assez dit sur la question après avoir écrit avant hier Good bye Lenin et voici que Marx est apparu à ma fenêtre ce matin pendant que je prenais mon petit déjeuner ! Raoul Peck présentait sur France Culture son film La vie du jeune Karl Marx. Il prétendait adresser un rappel historique à un siècle oublieux. Il me semble qu'il a au contraire répété quelques contre-vérités qui traînent partout.

1- Marx aurait découvert la lutte des classes dans les années 1840. Leroux décrivait pourtant dix ans avant lui, en 1834 exactement : "la lutte des prolétaires contre la bourgeoisie, c’est-à‑dire de ceux qui ne possèdent pas les instruments de travail contre ceux qui les possèdent" (mon Anthologie, pages 145 et 283).

2- Raoul Peck a répété à propos du socialisme français la désastreuse épithète utopique. Mais c'est Marx, l'utopiste, comme l'a montré l'échec de son logiciel dans les 44 pays qui en ont fait l'essai ! Pourquoi ? Parce que la collectivisation ne prend pas en compte la partie incompressible de l'individualisme humain. Peck a dit que les socialiste français étaient utopiques parce qu'ils croyaient en la bonté de l'homme. C'est juste le contraire ! Il faudrait que l'homme soit bien meilleur qu'il n'est, beaucoup plus altruiste, pour que le communisme ne soit pas une utopie !

3- Quand Guillaume Erner l'a interrogé sur le stalinisme, G. Peck a répété que toutes les grands idées, comme le christianisme et l'islam, étaient exposées au risque de corruption. C'est vrai, mais il y bien plus à dire. Évidemment que Marx n'a pas vous le goulag ! Mais il lui a ouvert un boulevard en se moquant des droits de l'homme sous prétexte que seuls les droits économiques compteraient, en faisant l'impasse sur le politique, sur la constitutionnalité, sur le parlementarisme.

J'ai un peu honte de rabâcher cela et j'espère parler d'autre chose demain. Qu'en pensez-vous, cher lecteur bénévole ?

 

PS : J'emprunte l'expression Marx ersatz à Jacques Viard que Jacques Berg, un jour à Vaugines, a qualifié de grand pourfendeur du marxisme.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Mes autres billets

L'affaire Dreyfus n'est pas finie

16 Nov 2019

1/10
Please reload

Tag Cloud
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now