Les trois épreuves du prétendant


Comment apprécier la qualité du garçon qui vient demander la main de votre fille ? Plutôt que des enquêtes et des interrogatoires longs, aléatoires et pénibles, il existe des moyens plus économiques et plus sûrs. En voici deux. Comme tout commence par un repas, proposez, avant la poire, au jeune cavalier à la moustache bien retroussée un beau morceau de roquefort en insistant vraiment pour qu'il se serve le premier et observez comment il s'y prend. Recalé s'il se découpe grossièrement la belle part bleue du devant.

Cette épreuve surmontée, et comme il faut penser à tout, c'est gênant, mais si nécessaire, évoquez discrètement une panne de la chasse d'eau que vous aurez préalablement sabotée et priez le gandin d'y aller voir et réparer.

Il est sur la bonne voie s'il surmonte victorieusement cette seconde épreuve. Vous sentez bien, pourtant, mon lecteur, qu'il en faut une troisième avant de lui accorder une confiance si précieuse. Mais quelle sera cette épreuve ? Je la mets au concours.


Mes autres billets
Tag Cloud
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Google+ Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now