• Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Google+ Icon

Figue et sensualité

August 30, 2017

 

Je ne connais pas de geste plus sensuel que la cueillette de la figue. L'avez-vous bien pratiquée, cher lecteur ? J'irai même jusqu'à dire que qui n'a pas palpé la figue n'a pas connu Vénus dans toute sa volupté. Ni Apollon, car cette expérience intéresse l'imaginaire des deux sexes... La cueillette doit se faire chaque matin et la palpation est indispensable. Une figue trop ferme est sans intérêt. Une figue trop mûre vous empègue les doigts, tourne au vinaigre, vous pourrit la bouche et n'est bonne que pour les guêpes. Il faut donc presser le fruit entre pouce, index et majeur et, quand la maturité est jugée à point, exercer une torsion pour détacher la tige de la branche. La déposer alors délicatement dans une corbeille tapissée de feuilles fraîches. Attention à pas les esquicher !

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Mes autres billets

L'affaire Dreyfus n'est pas finie

16 Nov 2019

1/10
Please reload

Tag Cloud
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now