• Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Google+ Icon
Tag Cloud

18 Nov 2019

Il y a 8 jours, Guillaume Erner avait invité Jean-Marc Jancovici à la matinale de France-Culture. Je ne sais si vous l'avez entendu : il l'interrompait tout le temps, c'était exaspérant ! J'ai donc cherché ce que disait Jancovici sur Wikipédia. Cet ingénieur enseignant à l'École des mines propose que la France se donne en exemple au monde pour provoquer un effet mimétique. L'admirateur (non inconditionnel) de René Girard que je suis a aussitôt tressailli.

Le grand défi est de basculer dans une énergie décarbonée, c-à-d de réduire de 4 % par an notre consommation de pétrole-charbon-gaz. Il faut à la fois décarboner et diminuer l'énergie consommée.

[Parenthèse : Le Monde a annonç...

20 Mar 2019

Samedi, non loin des Champs que les Gilets jaunes ravageaient, les Amis de Marcel Mauss et les Amis de René Girard participaient à un grand débat sur la nature profonde du lien social. Moi, je suis ami de tout le monde ! Les girardiens disaient que tout commence par la violence et qu'ensuite, les hommes arrivent, plus ou moins bien d'ailleurs, à instituer des limites et des règles et à échanger des dons et des services plutôt que des mauvais coups. Les maussiens pensent au contraire que le lien pacifique est premier mais que ça dégénère parfois. La poule et l'œuf, quoi...

J'ai quant à moi défendu l'idée que Mauss a laissé la meilleure description de l'amitié et Girard la meille...

5 Dec 2018

René Girard a mis en évidence la dimension mimétique du désir humain. En gros, nous désirons ce que les autres désirent. Ça ne marche pas à tous les coups, mais on n'en finit pas de trouver de nouvelles application de ce principe.
Eh bien, c'est pareil pour la désescalade des désirs, si vitale pour réussir la transition écologique
: J'le fais si tout le monde le fait ! C'était le principe du contrat social de Rousseau, qui se réduit à une clause :

savoir l'aliénation totale de chaque associé avec tous ses droits à toute la communauté. Car chacun se donnant tout entier, la condition est égale pour tous, et la condition étant égale pour tous, nul n'a intérêt de la rendre onéreuse...

15 Oct 2018

Où en étions-nous ? Ah oui... Je suggérais que l'homme était avant tout un fragile animal égoïste et inquiet, un peu comme un petit écureuil soucieux de sa survie, qui fait bien son métier d'écureuil en amassant des noisettes et des pignons de pin pour l'hiver. Comme les autres animaux, l'homme prend aussi soin de sa progéniture et de sa famille rapprochée. Voilà le fond. Dans une réunion de copropriétaires, un de mes voisins avait une fois lâché : Chacun sa vie ! Il me semble maintenant qu'il avait raison.

Là où les choses se compliquent, c'est que nous possédons un organe que les autres bêtes ne possèdent pas, ou si peu, le besoin de reconnaissance, c'est-à-dire que nous som...

5 Oct 2018

Dimanche matin, à l’heure du brunch, l’été indien se prolongeant, les bobos se pressaient aux terrasses de Shoreditch. On avançait au pas sur le marché aux fleurs et les boutiques de babioles étaient bondées. Les humains ont la passion du commerce, glissai-je à l’oreille de Michèle. Moi, j’étais bien au dessus de tout ça et pressé de prendre la tangente, sauf évidemment si j’étais tombé sur une occasion exceptionnelle…

« Le monde est naturellement de droite », écrit Raffaele Simone considérant que les idéaux de gauche sont contre-nature, sacrificiels, pénitentiels et misérabilistes. Bref, l’homme est-il plus égoïste qu’altruiste, plus antipathique que sympathique, plus girardie...

21 Feb 2018

Longue discussion téléphonique, la semaine dernière, avec Jean-Pierre Dumas au sujet de Stendhal. La question, c’était le remède à la rivalité. Les hommes sont toujours en train, de rivaliser les uns avec les autres, n’est-ce pas mon lecteur plein de lucidité, pour avoir le dernier mot, pour ramasser un peu plus d’argent, pour occuper la meilleure place au soleil ou dans une file d’attente, pour séduire les plus belles femmes. Mais quelle est la solution pour s’en sortir quand les rivalités dégénèrent et finissent par rendre la vie impossible ? C’est l’amour, disait Jean-Pierre ! Grand lecteur de René Girard, il m’a donné l’exemple de Stendhal. En effet, tous les héros de Sten...

5 Jan 2018

Je regarde les conflits qui se déroulent autour de moi, y compris ceux dans lesquels je suis impliqué, il y en a plusieurs, et je me demande quel en est le ressort profond. Longtemps, le marxisme m’avait semblé décaper la vérité à l’os en répondant l’intérêt. Je me souviens d’une conférence donnée en 1969 à la fac d'Aix par André Wurmser qui demandait pourquoi les hommes politiques faisaient de la politique et qui finissait par répondre : pour défendre leurs intérêts.
Je ne méconnais pas ce qu’il y a de profondément vrai dans cette affirmation sur la toute puissance de l’argent dans les conflits humains.

Aujourd’hui en voie d’épuisement, la référence à Freud était, elle au...

12 Dec 2017


J'ai souvent pensé et écrit que la grande bifurcation devant laquelle nous avons à arbitrer presque à chaque instant de notre existence, c'est le point où divergent le chemin de la violence et celui de l'amitié, ou de la convivialité. Quand on regarde les choses, et qu'on cherche la cause des causes, on finit toujours par arriver à cette bifurcation qui constitue le fond du problème social, le fond de la psychique, comme aimait à dire Armen Tarpinian, le fond de la morale. Quand je parle de violence, je ne pense pas seulement aux guerres et aux crimes, mais à nos relations quotidiennes avec nos proches, nos voisins, nos partenaires de toutes sortes, y compris à la poste, sur...

9 Oct 2017

Un arc et des flèches sont utiles à la chasse, à la guerre et au sport. Cette arme est aussi l’occasion de joutes d’amour-propre, purement symboliques, dont je prendrai l’exemple dans le Mahabharata et dans la littérature taoïste.

Arjuna, le héros de l’épopée indienne, est aussi le meilleur archer. A la fin d’un tournoi dont il est sorti vainqueur, un inconnu nommé Karna se présente et demande à participer. Pour prouver sa capacité, il tue un oiseau en plein vol en visant son reflet dans un bassin. Se sentant menacé, Arjuna le traite de fils de cocher et refuse le duel. L’offense ne sera jamais oubliée. Les deux hommes se retrouveront face à face à la fin de la g...

Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now