• Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Google+ Icon
Tag Cloud

18 Feb 2019

Marseille la méditerranéenne et Lyon la fluviale entre le Rhône viril et la Saône voluptueuse. Marseille la grecque et Lyon la romaine. Marseille la débraillée forte de sa nature éblouissante, Lyon, la bien ordonnée forte de ses constructions et de ses hautes fenêtres sans volets pour capter une lumière parcimonieuse. Pour la Saint Valentin, j'ai offert à Michèle ce changement de rêverie, comme disait Fernand Botti.

L'expo consacrée à l'empereur Claude, natif de Lugdunum, nous a replongés dans l'exquise civilisation romaine avec sa Loi, son cadastre, ses inscriptions dans le marbre comme par un rayon laser et son côté salle de bain. Souvenirs de Tacite, le laconique : l'empereu...

21 Nov 2018

Samedi et dimanche on a commencé la cueillette des olives. Jamais les arbres n'ont été aussi chargés. Giono dit qu'il a fait l'expérience de l'avarice en voyant le sac s'arrondir. À l'avarice, il oppose la perte qui seule est noble. D'après lui. En deux jours, on a récolté 1300 kg et on n'a pas dû faire le tiers des 400 arbres que j'ai plantés il y a 20 ans. Il est vrai que cette année, le rendement est médiocre : 13 ou 14 % quand on fait du 20 % les bonnes années. Des chiffres.

Je suis passé au râteau électrique qui permet de tondre un arbre en moins de 10 minutes. On traîne la batterie sur un diable et ça fait tomber un peu plus de feuilles qu'il faut trier après, mais quel a...

10 Aug 2018

Il y a 4 ans que je n’avais plus vu Bao Ye, l’une des mes plus fidèles étudiantes. À la fin de mes cours sur René Girard, malgré son français de débutante, elle venait à chaque fois me poser une question qui allait droit au but. Elle a entrepris ensuite une thèse sur Rousseau et le bouddhisme Zen. Rousseau avait en effet retrouvé par ses propres moyens les méditations sur le désir et son contrôle que cultivent les grands maîtres du zen. Bao Ye est retournée à Shangaï, chère à Tintin, mais a voulu revoir Marseille cet été, la ville où elle avait vécu 9 ans. C’est à La Caravelle, ce café de caractère situé dans un premier étage donnant sur le Vieux-Port, que je lui ai donné ren...

6 Aug 2018

Visite au Sérail vendredi, en famille. J’ai d’abord dû expliquer aux fillettes ce qu'était un sérail,  l’habitation des épouses et concubines en Turquie, et aussi, bien sûr,  ce qu’était un eunuque. Il y en avait aussi en France, des eunuques ? Bien sûr ! Ça s’appelait des castrats, mais c’était plutôt pour conserver leur voix d’enfants qu’on leur faisait tomber les testicules. Arles était-il le grand centre européen de fabrication des castrats ?  Jean le prétend mais notre père disait qu'il avait toujours été un peu affabulateur...

Ce qui est sûr, c’est que le sérail travailla l’imaginaire marseillais, cette « porte de l’Orient », pendant tout notre XIX° siècle colon...

27 Jul 2018

Le roi de la montagne, c'est moi quand je passe le rotovator dans les broussailles de mon olivaie ! Voyez le magnifique sky line décrit par le Luberon : ne dirait-on pas la danse de Matisse ou un troupeau d’éléphants bleus ? Juillet, c’est bien tard, me direz-vous, pour tenir son champ propre et réduire la concurrence hydrique. Je le sais bien, mais j’ai voulu donner un sursis aux insectes qui prolifèrent cette année. J’ai exterminé des millions de sauterelles et des milliards de ces petits escargots blancs qu’on appelle en Provence des limaçons. Les survivants se réfugiaient dans les branches d’oliviers et au sommet des herbes que je ne peux atteindre entre les arbres.

Je ne s...

27 Nov 2017

La Débutante dans la vie : Que fais-tu là père-grand ?

Père-grand : J'étudie l'agronomie, mon enfant. Tiens, regarde ces vaches. 

La DDLV : Quelles sont belles !!! Mais pourquoi elles courent comme ça, père-grand ?

PG : C'est la danse des vaches chère à Alain Finkielkraut. Elles sont folles de joie.

La DDLV :  Pourquoi elles sont folles de joie, père-grand ? Elles ont mangé trop de viande ?

PG : Qu'est-ce que tu racontes ?

La DDLV : La maîtresse nous a dit qu'il y a des vaches qui sont devenues folles parce qu'on leur avait donné de la viande à manger.
PG : C'est exact, mais sur cette photo, elles sont folles de joie parce qu'elles ont passé tout l'hiver à l'étable et qu'au printemp...

Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now