• Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Google+ Icon
Tag Cloud

7 Oct 2019

Ma cousine Véronique m'a envoyé une vidéo intitulée 25  réponses aux questions de la vie. Ça se présente comme un résumé de la sagesse de Gandhi. Je n'ai pas réussi à placer cette vidéo dans ce billet mais j'ai recopié les questions et les réponses que je vous livre telles quelles. Ça vous touchera sûrement :

Quel est le plus beau jour de la vie ? Aujourd'hui

La chose la plus facile ? Se tromper

Le plus grand obstacle ? La peur

La plus grande erreur ? Céder

La racine de tous les maux ? L'égoïsme

La plus belle distraction ? Le travail

La pire défaite ? Le découragement

Les meilleurs enseignants ? Les enfants

Ce qui est à la base ? La communication

Ce qui rend heureux ? Être utile aux aut...

9 Sep 2019

Elle : Vraiment, tu exagères de dire des choses pareilles ! Je me demande si tous les hommes sont comme ça !

Lui : je ne prétends pas être un homme comme tout le monde. Ça te plairait mieux ? Il faut tout le temps que j’essaie d’aller au fond des choses. Et des êtres…

Elle : Arrête avec ça !  

Lui : L’imagination est libre, non ? C’est pareil dans tous les domaines. Quand j’entre dans une église vide, comme elles sont toutes, je reste profondément songeur en me demandant pourquoi après tant d’efforts, de luxe et de foi, les foules en sont arrivées à se presser désormais dans les centres commerciaux. Il me faut la cause des causes.

Elle : Oui, mais il y a des moments. Tou...

14 Jun 2019

Dans Les Frères Karamazov, il y a les débauchés et les purs comme Aliocha et son maître, le staretz Zossima, mais, à plusieurs reprises, Dostoïevski laisse entendre que tous partagent la même condition :

- Le moine est aussi coupable que les laïcs, dit le staretz, il a simplement compris qu’il portait la faute de tous. (162)

- Le juge est aussi coupable que celui qui comparaît. (416)

- Chacun est coupable envers tous et pour tous. Si les hommes l’apprenaient, ce serait le paradis. La vie est un paradis. Il suffirait de le comprendre pour qu’il advienne. (387)

Mais les hommes sont pleins de bassesses et ils ont honte de leur bassesse.

- N’ayez pas honte de vous-même car tout vi...

20 May 2019

Pour l'anniversaire de Michèle, tout le monde est venu, de Paris et de  Marseille. Les 7 cousins et cousines ont beaucoup cousiné. Samedi, au pied d'un mur, ils ont recueilli une petite mésange blessée tombée de son nid et l'ont installée dans une de ces cages où les chasseurs mettent des appelants. On la réchauffa dans une boule de chiffons, on la nourrit de ces méchantes chenilles asiatiques, dûment écrasées, les pyrales, qui attaquent nos pauvres buis. On lui donna quelques gouttes de vin blanc et au matin du 19, la bestiole chanta. Elle tendit encore son petit bec.

Las, à midi, elle était morte. Larmes et larmettes... L'important n'est pas ce qu'on aime, écrivait Flaubert à...

5 Apr 2019

Une chose m'a toujours troublé dans l'énamoration, comme disent les Italiens. Pourquoi ces préférences absolues, ces goûts et dégoûts fanatiques ? En d'autres termes, quel rapport entre la délicatesse de nos choix et le but, qui lui, est toujours le même tant il est vrai qu'"en amour, les choses ne finissent jamais que de très près", comme dit Valmont. Qu'est-ce que c'est qui compte le plus, le but ou le chemin ? Si on dit que ce qui importe c'est la beauté, le charme, la séduction, le regard, les paroles, la relation, alors, c'est le chemin qui importe et l'acte sexuel n'est qu'une prime de plaisir.

Mais on peut bien soutenir le contraire comme le suggère l'excellent Joseph K...

27 Mar 2019

C'

C'est Péguy qui dit ça. Car le père de famille a charge d'âmes tandis que le célibataire ne vit que pour lui, ce qui est beaucoup plus facile. Il n'a pas de responsabilités. Je ne sais pas très bien pourquoi Péguy disait cela il y a un siècle, mais aujourd'hui, cette idée va contre l'air du temps qui valorise l'individu plutôt que la paternité et la famille, ces vieilleries.

Au plan romanesque, on sait depuis L'Éducation sentimentale qu'un héros peut être médiocre, mais peut-il être pater familias ? Ce n'est pas sûr.

On se souvient comment finissaient les contes de fées, mais le mariage et les nombreux enfants, ils ne les racontaient jamais. Pas assez de péripéties, pas assez...

20 Mar 2019

Samedi, non loin des Champs que les Gilets jaunes ravageaient, les Amis de Marcel Mauss et les Amis de René Girard participaient à un grand débat sur la nature profonde du lien social. Moi, je suis ami de tout le monde ! Les girardiens disaient que tout commence par la violence et qu'ensuite, les hommes arrivent, plus ou moins bien d'ailleurs, à instituer des limites et des règles et à échanger des dons et des services plutôt que des mauvais coups. Les maussiens pensent au contraire que le lien pacifique est premier mais que ça dégénère parfois. La poule et l'œuf, quoi...

J'ai quant à moi défendu l'idée que Mauss a laissé la meilleure description de l'amitié et Girard la meille...

15 Mar 2019

Ceci est le titre d'un livre de Frédéric Lordon que Jean-Pierre m'a invité à lire et qui me confirme dans ce que je pense depuis longtemps en matière de relations humaines : au début est l’intérêt, le prendre, l’égocentrisme. C’est la nature et il n’y a pas lieu de s’en offusquer. Quand je croise un de mes semblables, je sais bien qu’il est tout tendu vers la recherche de sa sécurité et de son plaisir. Ça ne m’est pas difficile de le deviner puisque moi aussi, je suis comme ça.

Et pourtant, même si parfois, ça dégénère, le plus souvent, les relations sont pacifiques et même agréables, on laisse passer l’autre, on dit pardon quand on a bousculé, on paye le prix indiqué, on multi...

11 Mar 2019

Une chose manque à l'Occident que possède l'Orient : le travail introspectif. Le stoïcisme et l'Évangile en ont semé les germes. Pensez à Marc Aurèle, à Épictète, à Jésus qui recommandait de commencer à retirer la poutre qu'on avait dans l'œil avant de lapider qui que ce soit. Mais le moins qu'on puisse dire est que l'Europe a pris un autre chemin en adoptant une métaphysique manichéenne qui vouait la cité terrestre au péché pour ne voir de salut que dans la cité céleste. Le régime du tout ou rien fut prôné pendant combien de siècles par les plus grands sages de l'ouest ! Ce qu'avait à faire le croyant pour mériter le paradis, c'est de réprimer les impulsions de sa nature.

Pie...

Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now