• Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Google+ Icon
Tag Cloud

15 Sep 2019

Vous avez saisi de qui je veux parler, mon lecteur à l'esprit un peu lent ? Non, toujours pas ? Alors rajoutez Antigone et Socrate en début de liste. Vous y êtes ? Mais oui, c'est cela : des justes qui se sont opposés à tous au péril de leur vie. Je sais très bien qu'élever de telles statues, c'est s'exposer à la pioche des déconstructeurs. Et pourtant...

Ce billet m'est inspiré par le film de Bruno Dumont et par la petite Lise Leplat-Prudhomme qui a prêté à Jeanne son visage pur et têtu. Et comment ne pas rapprocher le visages de Lise de celui de Greta Thunberg ? Par un renversement complet, c'est Jeanne qui incarne l'esprit de l'Évangile contre ses juges. Je me disais pendant...

19 Jul 2019

Ce n’est pas moi qui l’ai écrit, mais ce billet risque de me fâcher avec tous mes collègues enseignants. Ils sont donc priés de passer leur chemin et de jouir plutôt de l'ambiance du marché de Cucuron mardi. Je mets juste ces lignes pour la qualité du style. Jacques en est l’auteur (les vieux papiers que j’ai retrouvés...) , qui passa dix ans dans les collèges de Jésuites entre 1936 et 1946, d’abord comme élève puis comme professeur. De toute façon, c’était un autre siècle et sans doute les choses ont-elles bien changé…

Salle des professeurs, l’équivalent du café du commerce. L’un m’a dit : « Vous êtes comme un pur sang, à pied ou à bicyclette, toujours rapide… » C’est un peu v...

30 Jan 2019

J'ai accompagné Faustine et Antonia voir Yao. Franchement, ce film est très honnête et je le recommande. J'y ai retrouvé l'ambiance du Sénégal que j'avais visité l'année dernière avec ses incroyables sourires. Finalement, le film est moins centré sur le petit garçon débrouillard que sur l'acteur Omar Sy retourné au pays pour se voir décerner quelque Oscar et qui se trouve happé pour quelques jours par la terre de ses ancêtres.

C'est là que je veux en venir. La clé du film est dans la scène où Omar se fait traiter de Bounty. Il l'est en effet dans sa manie de regarder tout le temps sa montre et les vieux lui conseillent de se calmer et de se tourner un peu vers ses racines. Omar...

18 Jan 2019

Avons fait hier,  Guy et moi, notre déjeuner d'hiver aux 2G sur le cours Mirabeau. Séparé de mon père par une demi génération, Guy Roustang fut son élève et resta son ami avant de devenir le mien, toujours séparé d'une demi-génération, bien sûr. Nous avons donc pris l'habitude de faire le point et de refaire le monde trois fois par an aux 2G le bien nommé. Après le convivialisme, j'ai mis la conversation sur le débat organisé par Marianne entre Alain Badiou et Michel Onfray. Vous pouvez facilement le trouver en ligne, ô (comme on disait dans les versions latines) mon lecteur bénévole.

Ces penseurs ont en commun la radicalité de leur critique du capitalisme libéral qui, sel...

14 Dec 2018

Je n'ai pas été convaincu par le discours du Président mardi. Il s'est excusé et il a lâché 10 milliards. Fort bien. Mais c'est un discours rassembleur et pédagogique qu'il fallait, qui hausse le débat, offensif plutôt que défensif.

La question des taxes est inséparable : 1- de la transition écologique, 2- de la politique des transports et de l'habitat, 3- de l'immunité fiscale des grosses entreprises qui rappelle trop l'Ancien régime où les nobles ne payaient pas d'impôts. Le Président a peut-être fait des allusions à tout cela. Mais l'important, c'est de donner à penser le rapport entre tous ces problèmes et de dire comment on les pose et comment on les traite. Il y a des ch...

5 Nov 2018

Notre mouvement convivialiste prépare une mise à jour de la déclaration de droits de l'homme de 1948 pour son 70ème anniversaire. Qu'en pensez-vous, cher lecteur ?

Nous citoyennes et citoyens du peuple de la terre sommes conscients du danger mortel qui pèse sur le devenir de notre commune humanité. Un double dérèglement climatique menace en effet celle-ci et peut la conduire à sa perte. Celui qui s'exprime sur le plan écologique par le risque de voir notre terre-mère, notre terre-patrie devenir une terre-serre inhabitable pour un nombre croissant d'êtres humains : plus d'un milliard si l'augmentation des températures atteignait le seuil de 4°C, beaucoup plus encore si ce seuil...

31 Oct 2018

Vous aimez les insectes, mon cher lecteur ? Moi, je les aime de plus en plus ! Je n'irai pas jusqu'à en manger, mais, depuis que je sais qu'ils sont menacés, je les épargne autant que possible, par exemple, en évitant de détruire leur habitat par un débroussaillage à blanc.

Charmant dimanche pluvieux dans la grande maison de Béatrice à Sainte-Cécile-les-vignes. Le feu dans la cheminée, le gigot sur la table et la bouteille de Rasteau. Dessous, le chien et le chat. Des livres partout et des souvenirs de famille.

La route de Carpentras et les dentelles de Montmirail.

Béatrice nous a donc proposé d'aller visiter avant sa fermeture annuelle la maison de Jean-Henri Fabre, le génial a...

9 Sep 2018

Je sais bien, on me l'a reproché, que j'ai le défaut de trahir mon impatience quand une conversation s'enlise dans les platitudes et les facilités.

Excellent déjeuner de rentrée hier au bord de la piscine de Diane et Pierre, mon ex-dentiste et ami, avec quelques anciens de l’équipe de handball du SMUC. Disposition de table à la française avec séparation des couples et alternance du masculin et du féminin, mais, en tant que basketteur, j’étais forcément un peu dépaysé parmi ces handballeurs, ce qui me mettait en position favorable pour observer la conversation, à la française, elle aussi.

La règle est de ne jamais peser et de stimuler l’amour-propre de chacun par des provocation...

10 Aug 2018

Il y a 4 ans que je n’avais plus vu Bao Ye, l’une des mes plus fidèles étudiantes. À la fin de mes cours sur René Girard, malgré son français de débutante, elle venait à chaque fois me poser une question qui allait droit au but. Elle a entrepris ensuite une thèse sur Rousseau et le bouddhisme Zen. Rousseau avait en effet retrouvé par ses propres moyens les méditations sur le désir et son contrôle que cultivent les grands maîtres du zen. Bao Ye est retournée à Shangaï, chère à Tintin, mais a voulu revoir Marseille cet été, la ville où elle avait vécu 9 ans. C’est à La Caravelle, ce café de caractère situé dans un premier étage donnant sur le Vieux-Port, que je lui ai donné ren...

11 Jul 2018

Personnellement, je dirais oui. Voici pourquoi.

D’abord, nos villages sont inhabités. La province française se meurt. La moitié ou les 2/3 des volets sont fermés. Tristesse et ennui pour les survivants.

Ensuite, ils sont inhabitables : ruelles étroites, escaliers pentus, espaces étriqués, humidité ; défaut d'isolation, de lumière, de perspective.

On pourrait les laisser mourir de leur belle mort. … ou les réhabiliter. Car en complément de la mort des villages, on a l’urbanisation inhûmaine (sic) qui ravage les périphéries des villes. J’ai pataugé samedi pendant trois quarts d’heures dans un plat de spaghettis avant d’atteindre ma destination dans une banlieue de Marseille. Quand...

Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now