Tag Cloud

2 Sep 2019

Une douzaine de vers de Hugo me viennent à l’esprit. C’est tiré des Voix intérieures. Attention à bien dire Versa-[ye] et à faire les diérèses dans li-ons, radi-eux et dans éblou-issement, sinon vos octosyllabes seront faux !

          Vers le temps où naissaient nos pères

          Versailles rayonnait encor.

          Les lions ont leurs repaires ;

          Les princes ont des palais d’or.

          Chaque fois que, foule asservie,

          Le peuple au cœur rongé d’envie...

19 Aug 2019

Quand on regarde un objet, on ne le voit pas bien. On commence à en prendre la mesure en le comparant. Voulez-vous en juger par cet exemple, mon lecteur, une page de Houellebecq à côté d'une page de Stendhal ? Il suffit de savoir lire, le commentaire vient de soi.

Je reviens une fois de plus sur le texte où Houellebecq accuse la mode indécente de la mini-jupe d'avoir détruit sa vie affective.

Vers la fin du film, après y avoir pensé pendant plus d'une heure, Bruno posa très doucement la main sur la cuisse de sa voisine. Pendant quelques secondes merveilleuse (cinq, sept, sûrement pas plus de dix), il ne se passa rien. Elle ne bougeait pas. Une immense chaleur envahissait Bruno,...

2 Aug 2019

Je vous ai entretenu mercredi, mon cher lecteur, de l'écroulement subi par le héros des Particules élémentaires lorsque la charmante petite Caroline repoussa la main qu'il avait  posée sur sa cuisse. Il ne se remit jamais de ce fiasco et traîna la vie durant une relation faussée avec les femmes. Combien de fois, j'ai comparé ce texte avec la belle page de Balzac qui ouvre Le Lys dans la vallée ! Vous vous souvenez qu'au bal donné en l'honneur du retour du duc d'Angoulème, le jeune Félix de Vandenesse se livre à une véritable agression sexuelle sur la personne d'Henriette de Mortsauf. Balzac a inventé un objet érotique nouveau, les épaules, que Félix découvre avant même de conn...

17 Jul 2019

C'est encore en fouillant dans des vieux papiers que j'ai déniché ces déclarations. J'ai retenu les trois plus belles. Trois, c'est le beau chiffre. Vous ne saurez pas qui les a écrites, mon lecteur, parce que ça ne vous regarde pas, ni à qui elles s'adressent. Voyez plutôt quelle écriture peut inspirer l'amour :

Chère princesse, comme je me réjouis de vous accueillir en mon royaume ; je vous dirai de façon poétique comment tout y est fait pour la délicatesse et le bonheur vrai ; les frontières en sont très lointaines, je n’ai pas tout exploré encore, mais il y a déjà des avenus bien tracées et des jardins qui vous attendent, et des collines et des sources et des ombrages ; que...

12 Jul 2019

Saint Elzéar partagea 27 ans la couche de Sainte Delphine, mais...

22 May 2019

Vous avez déjà remarqué ma fascination pour la négritude ? je vais aggraver mon cas en vous racontant ce qui m'est arrivé en grimpant sur une échelle (Michèle !) pour atteindre la plus haute étagère de notre penderie où reposaient quelques livres recouverts d'une poussière trentenaire. J'y ai découvert l'album de Leni Riefenstahl que je n'avais plus ouvert depuis tant d'années, Les Noubas de Kau. Danseuse et actrice chérie de Hitler, Leni a rapporté du Soudan en 1974 des photos que vous ne connaissez peut-être pas. Que dites-vous de celle-ci (au-dessus), mes lectrices ? Leni photographia en particulier les luttes nuptiales sanglantes auxquelles s'adonnaient les hommes de ces t...

15 May 2019

Abonné au Monde papier, il m'arrive de tourner les pages sans rien lire. J'ai adoré celui du 12 mai. Et vous, mon lecteur, aimerez-vous ?

1) d'abord cette belle photo du pape entouré des Légionnaires du Christ, prise par Alessandra Tatantino.

2) le retournement de la notion de protectionnisme : c'était une insulte il y a peu encore en Europe face à l'Amérique isolationniste et à la Chine expansionniste : virage à 180 degré, dit le journaliste, non sans relation avec le nationalisme et avec l'écologie, drôle d'écheveau. En tout cas, en France, tous les partis politiques se réclament désormais du protectionnisme, de la gauche à la droite en passant par les écologistes. Ça suffit a...

5 Apr 2019

Une chose m'a toujours troublé dans l'énamoration, comme disent les Italiens. Pourquoi ces préférences absolues, ces goûts et dégoûts fanatiques ? En d'autres termes, quel rapport entre la délicatesse de nos choix et le but, qui lui, est toujours le même tant il est vrai qu'"en amour, les choses ne finissent jamais que de très près", comme dit Valmont. Qu'est-ce que c'est qui compte le plus, le but ou le chemin ? Si on dit que ce qui importe c'est la beauté, le charme, la séduction, le regard, les paroles, la relation, alors, c'est le chemin qui importe et l'acte sexuel n'est qu'une prime de plaisir.

Mais on peut bien soutenir le contraire comme le suggère l'excellent Joseph K...

13 Mar 2019

Les deux grands onanistes de notre littérature sont certainement Rousseau et Houellebecq. Il faut y ajouter Proust s'il faut en croire son biographe, Jean-Yves Tadié :

Seule forme d’acte sexuel jamais prêtée au narrateur de manière précise, on peut se demander si la masturbation n’est pas la seule, aussi, qu’ait connue Proust, tristement enfermé dans sa solitude.

(Proust et le roman, Gallimard, 1971, p. 71)

La Prisonnière, en effet, ne nous éclaire jamais sur la nature des rapports sexuels des deux jeunes gens qui font lit à part. Qu’est-il demandé de plus à Albertine que le substitut du baiser maternel ? Ou de quelle sorte de baiser s'agit-il au juste ? Peut-être ce que suggè...

27 Feb 2019

La formule est de Rousseau. J'y ai repensé hier en lisant Le Sourire du Tao de Lawrence Durrell aux Catalans. Je tombe page 34 sur ces mots :

Dans le Tao, l'acte sexuel est un acte d'amour qui unit intimement  les amants au processus cosmique tout entier et non une lutte sur l'oreiller entre deux ego déterminés à se dominer l'un l'autre.

Ces mots me confirment dans l'opinion que j'avais osé exprimer dans mon dernier billet que la millénaire condamnation catholique du sexe était une erreur anthropologique et théologique complète. J'ai aussi repensé au livre de Robert van Gulik sur La vie sexuelle dans la Chine ancienne que je lisais jadis à Ajaccio. J'ai fini par retrouver mes no...

Please reload

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Google+ Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now