• Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Google+ Icon
Tag Cloud

25 Feb 2020

Guillaume Erner disait ce matin sur France-Cu que quand on écoute les nouvelles, on a souvent envie d'aller se recoucher :  on n'entend parler que de pollution, de corruption, de rivalité, de nationalisme, d'uniformisation, d'épidémies, de guerres, de réfugiés, de terrorisme, etc. La seule bonne nouvelle, c'est la  condamnation d'Harvey Weinstein, même si ça fait un drôle de contraste, les taches de blancheur des affaires Matzneff, Griveau, Fillon, etc., dans un paysage de plus en plus sombre.

Je pense aux années 1830 où s'ouvrait une société de concurrence généralisée qui allait très vite aboutir à distinguer une majorité de perdants et une minorité de gagnants. Nos trois...

22 Feb 2020

Tandis que les amandiers en pleine floraison commencent à affoler les abeilles, je m'apprêtais à vous entretenir du capitalisme pour vous dire qu'il n'existait pas, et puis je me suis dit que ça risquait de vous ennuyer, mon cher lecteur. Ainsi, Béatrice m'a dit l'autre jour qu'elle en avait assez des grandes discussions et qu'elle préférait se tenir au ras des êtres et des choses. Je ne vous dirai donc pas qu'il me parait vain de se fâcher contre le système capitaliste comme si ce système était une chose, par exemple comme la roue d'un véhicule qu'on pourrait changer en cas de crevaison, ou qu'il est encore plus stupide de croire que le capitalisme, ce sont quelques têtes qu'...

20 Feb 2020

Pour planter deux abricotiers et un plaqueminier, j'ai demandé à Laurent  d'arracher deux cornouillers avec sa mini-pelle. J'avoue qu'en arbres,  je suis un peu raciste. Un arbre ne vaut pas un arbre, c'est mon opinion. Je n'aime pas les cornouillers ! Ils sont moches ; ils sont pleins de piquants et ils se répandent à toute vitesse. Moins on en a, des cornouillers, mieux on se porte !

Ils ont le droit de vivre eux aussi, dirait Sandra ! J'avoue qu'en réalité, je suis divisé. Quand j'ai vu apparaitre la chair si tendre de ces racines rougies dans le soleil du soir (photo), j'ai eu la même sensation de désordre que devant une carcasse à l'étal du boucher, que devant l'exhib...

17 Feb 2020

Un jour un prof se désespérait qu’à la descente du car, ses élèves soient captivés par un groupe de chameaux : « Laissez les animaux ! Élevez-vous au niveau de l’homme", leur disait-il avec son accent libanais car nous étions au pied du grand temple de Balbec, ce fief chiite.

Comme ce prof avait tort et comme la passion des enfants pour les animaux mérite d’attention ! Une  phrase de Claude Lévi-Strauss suggère que le racisme a sa racine dans le mépris des animaux :

L’Occident a cru qu’on pouvait  tricher avec l’évidence que l’homme est un être vivant et souffrant pareil à tous les  êtres  avant  de se distinguer d’eux ; en  s’arrogeant le droit de  séparer radicalement  l...

16 Feb 2020

Je ne sais pas vous, mon lecteur, mais moi, les écritures compliquées, prétentieuses et technologiques, je ne les supporte pas. Un  type comme Lacan est à mes yeux disqualifié a priori. S'il a quelques chose d'important à nous dire, qu'il arrête de se cacher derrière son bafouillage ! C'est une grande partie de l'intelligentsia parisienne qui s'est mise à jargonner horriblement dans les années 60 et 70 au quartier latin, cédant au démon de la théorie et de l'hermétisme. Grâce à Dieu, ça s'est un peu calmé mais la scolastique, le pédantisme, la cuistrerie et le snobisme intellectuel sont des vices de tous les temps. On devrait mettre au pilori le premier qui utilise des mots gr...

10 Feb 2020

Hier, j'ai mis à fond la radio de la voiture pour accompagner mes travaux de maçonnerie (sans oublier la cédille comme le maçon de Simiane-la-Rotonde qui a cru bon d'ajouter GÉNÉRALE).

J'ai donc pu recevoir deux informations à propos de la Chine. La première m'a fait aimer ce pays car nous lui devons les agrumes,  les merveilleux agrumes : oranges, citrons, pamplemousses, mandarines, clémentines, cédrats, etc., rapportés chez nous par Marco Polo

Ce qui est moins agréable, c'est que nous sommes aussi envahis de frelons qui dévorent nos pauvres petites abeilles, de papillons qui font crever nos buis et de limaces qui attaquent voracement  nos gentils escargots et nos précieux peti...

8 Feb 2020

Je ne sais si j'arriverai au bout des 3000 pages des Hommes de bonne volonté de Jules Romain, mais à la page 186, je tombe sur cette phrase :

Pour avoir la force de continuer à vivre, il faut tenir à quelque chose hors de soi. Quel étrange mystère, la vie, cette fameuse vie, que les gens estiment si précieuse, supérieure à tout, incommensurable avec les autres biens, ne possède pas en elle-même de  quoi nous attacher.

Il  me semble que c'est vrai. Il nous faut quelque chose en dehors de notre moi qu'on pourrait appeler le sens. Les désespérés, ou simplement les déprimés, ce sont ceux qui ont perdu le sens, un sens à leur vie.

Aurais-je oublié cela en soutenant, comme je l'ai si...

5 Feb 2020

Notre culture est restée aussi schizophrénique qu'au temps où Néron martyrisait  les  chrétiens ! Les chrétiens ne supportaient pas la cohabitation avec les dieux antiques et les païens leur inventaient  toujours de nouveaux  supplices. Quelle époque !

Les supplices nous sont épargnés mais nous en sommes restés aux chiens de faïence. Si vous êtes païens, je veux dire modernes, Jésus  n'est rien pour vous, mon cher lecteur, et si vous entrez dans les églises, jamais au grand jamais, on n'y fait allusion à Socrate. Athènes et Jérusalem continuent à s'ignorer royalement 2000 ans après  les persécutions.

Bien sûr, ça nous a tous effleurés que Socrate et Jésus son...

3 Feb 2020

J'ai toujours rêvé d'avoir ma chambre au dessus d'une autoroute à grand trafic. Quel spectacle depuis mon lit ! Quelle poésie, ! Suave mare magno... Quand on est sur le macadam, c'est autre chose.

À chaque fois, ils me font le coup ! Quand le trafic est dense et que je ne serre pas assez la voiture qui me précède, il y en toujours une qui en profite pour changer de file et pour me passer devant. Primo, c'est idiot parce que, le plus souvent, la file qui semble la plus ralentie se débloque tout à coup et inversement. Secondo, c'est inélégant. Tertio, c'est dangereux. Je ne comprends pas que les gens se conduisent de la sorte !

- Ah, tu ne comprends pas ! C'est très simple : tu n'...

30 Jan 2020

Je tombe sur ce texte de Bernanos écrit pendant la guerre, en 1943. Vous vous souvenez, mon lecteur, que Bernanos a été bouleversé par les atrocités commises par les franquistes. Il s'est converti à la cause du peuple et de la république, au nom de la croix justement que les franquistes prétendaient défendre. Ce n'est donc pas une colère juste en passant que vous allez entendre mais un terrible reproche adressé  à l'Église catholique de l'époque pour tous ses péchés. Elle a été complice de l'oppression aristocratique pendant des siècles et l'a payé cher sous la Révolution ! Ça ne lui a pas servi de leçon puisqu'elle a honteusement pactisé avec la bourgeoisie au XIX° siècle ! B...

Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now